Notes de frais : quel est le barème kilométrique en 2021 ?

Bareme kilometrique 2021

Le barème kilométrique de 2021 a été établi par l’arrêté du 15 février 2021. Il va réglementer le calcul des frais professionnels au sein d’une entreprise durant l’année 2021. Que stipule le barème kilométrique en 2021 pour le calcul des notes de frais ? Quelle est la particularité du logiciel de note de frais N2F ? Nous vous invitons à en savoir davantage dans cet article.

Utilité du barème kilométrique

Le barème kilométrique permet d’évaluer les indemnités de l’utilisation du véhicule de service à des fins personnelles par le salarié. Il est fixé pour une année et peut être modifié chaque année par l’administration. Son calcul s’effectue à partir de deux grands paramètres :

  • le nombre de kilomètres parcourus ;
  • la puissance fiscale exprimée en chevaux (cv).

Barème kilométrique en 2021

Il n’y a pas une grande différence entre le barème kilométrique 2021 et celui de l’année dernière. Mais, cette fois-ci, il est appliqué une majoration de 20 % aux voitures électriques. L’indemnité kilométrique varie en fonction du type d’engin (voiture, moto…).

Barème kilométrique pour les voitures

Le premier cas est celui des véhicules avec une puissance fiscale inférieure ou égale à 3 cv. Si elle parcourt une distance (d) inférieure ou égale à 5000 km, la formule est : (d x 0,456). Pour les distances entre 5001 et 20 000 km, on fait (d x 0,273) + 915. Pour les distances au-delà de 20 000 km, la formule sera (d x 0,318).

Dans le second cas, il s’agit des véhicules de 4 cv. Lorsque la distance ne dépasse pas 5000 km, la formule est : (d x 0,523). Pour la distance parcourue entre 5001 et 20 000 km : (d x 0,294) + 1147. Au cas où la distance parcourue serait supérieure à 20 000 km, on multiplie d par 0,352.

Pour les véhicules de 5 cv, avec une distance inférieure ou égale à 5000 km, la formule est (d x 0,548). Pour les distances allant de 5001 à 20 000 km : (d x 0,294) + 1147. Lorsque la distance dépasse 20 000 km : (d x 0,368.)

Pour une voiture de 6 cv, qui ne dépasse pas 5000 km, la formule est (d x 0,574). Pour les distances allant de 5001 à 20 000 km : (d x 0,323) + 1256. Lorsque la distance dépasse 20 000 km, d est multiplié par 0,386.

Enfin, nous verrons le cas des véhicules de 7 cv et plus. Pour les distances parcourues allant jusqu’à 5000 km, les indemnités sont calculées en multipliant la distance parcourue (d) par 0,601. Pour les distances entre 5001 et 20 000 km, on fait (d x 0,340) + 1301. Pour les distances au-delà de 20 000 km, on multiplie d par 0,405.

Barème des indemnités kilométriques appliqué aux cylindrées inférieures à 50 cm3

Pour ces engins, lorsqu’ils ne dépassent pas 3000 km, la formule utilisée est (d x 0,272). Pour une distance comprise entre 3001 et 6000 km, la formule est (d x 0,064) + 416. Lorsqu’ils parcourent plus de 5000 km par an, la formule est (d x 0,147).

Utilisation d’un logiciel de note de frais : cas de N2F

Les logiciels de note de frais sont d’une grande aide dans la gestion des notes de frais. Parmi celles-ci, le logiciel N2F se trouve être très apprécié. Il est utilisé dans de nombreuses entreprises aujourd’hui. Il permet le calcul automatique des frais professionnels dans une entreprise.

Il permet aussi un transfert automatique des données vers les logiciels comptables. De plus, il dispose d’une intégration du barème kilométrique permettant la gestion automatique de l’évolution.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *