Accueil Vie du blog Internet est une drogue et vous êtes tous des junkies !

Internet est une drogue et vous êtes tous des junkies !

549
13

Je vous l’ai dit, je suis parti pendant une semaine en vacances la semaine dernière. J’avoue que ce bol d’air frais m’a fait le plus grand bien, sauf qu’une chose m’a terriblement manqué : Internet !
Comme moi, je suis sûr que vous êtes des gros cramés du Net, la preuve

facebook-addiction

Coupé du monde, je n’avais que mon iPhone (et une vieille connexion Edge) pour surfer sur Internet. Pour ceux qui s’en rappellent, le bas débit d’autrefois (le 56K) était une machine de guerre à coté de ce que j’avais !

Désespéré, désemparé, j’ai dû m’y résigner : j’ai abandonné lâchement. Pire, j’ai été forcé de reprendre l’activité que tous Geeks détestent le plus au monde : le sport !

Retour sur une descente aux enfers

  • Le premier jour, j’ai eu la tremblotte ! Ma p’tite femme m’a attaché à un siège pour me calmer.
  • Le deuxième jour, des gouttes de sueur sont apparues sur mon front ! Ma p’tite femme a passé sa journée à me passer un gant humide sur le visage.
  • Le troisième jour, une poussée de fièvre à 40° m’a littéralement scotché au lit ! Ma p’tite femme ne savait plus quoi faire. Dans sa trousse à pharmacie, un seul médicament : un suppo. Je vous passe les détails !
  • Le quatrième jour, ça c’est aggravé. Une tentative de suicide m’a traversé l’esprit ! Le gaz ou une défenestration ? Ma p’tite femme m’a rappelé calmement que notre location était toute électrique et qu’on était au rez de chaussée !
  • Le cinquième jour, j’ai défoncé la gueule des femmes de l’accueil ! Non mais sans blague, où voit-on qu’en 2011 on n’a pas de connexion Wifi ? Où ? Ma p’tite femme n’était plus là !
  • A l’aube du sixième jour (tient !!), les choses se sont arrangées. Voyant le calvaire se terminer, tout a commencé à rentrer dans l’ordre.
  • C’est au septième jour que j’ai commencé à écrire ces lignes…

Bon, vous l’aurez compris, cet article est un pur délire !  Il est vrai que je n’avais quasiment pas de connexion Internet où j’étais, mais je n’étais pas dans cet état là… Quoique, ça m’a tout de même donné cet idée d’article.

Bref…

Tout ça pour vous dire que JE SUIS DE RETOUR DERRIÈRE MON CLAVIER… YABADABADOOOOUUUuuuuu 🙂

Avez-vous déjà essayé de vous déconnecter d’Internet quelques jours ? Si oui, dans quel état étiez-vous ? Si non, essayez, vous verrez…

13 Commentaires

  1. J’avoue que partir en vacances n’est pas forcement évident pour un Geek qui se respect …
    Maintenant de là à penser au suicide, tu deviens vraiment un gros malade Cédric 😉

    Je crois que cet article peut éventuellement t’aider à comprendre que tu as besoin d’un coup de pouce : http://goo.gl/DbR5G 🙂

  2. Il y a un mois j’étais moi aussi en vacances, dans une chambre d’hôtel avec une connexion wifi merdique! L’horreur!! … Mais j’ai l’avantage d’aimer le sport 😉

  3. C’est vrai qu’on s’habitue à internet. Mais je pense que les vacances sont une bonne occasion de profiter du monde qui nous entoure : sortir et marcher, par exemple. Je déconseille aussi la télé.

    Ceci dit, avoir un accès internet en vacances (wifi, par exemple), une heure, 2 ou 3 fois dans la semaine, ça peut être utile pour préparer ses activités de vacances. C’est ce que j’ai fait la dernière fois que je suis parti. Il est vrai que ne bloguais pas encore, à l’époque. Mais je pense que, même aujourd’hui, je préfèrerais profiter de l’endroit que de rester devant un écran. On ne vit qu’une fois…

    Je pense être un “faux geek”… Geek quand même, mais pas complètement atteint…

  4. @Julien : bien vu le lien !

    @sahloumi : je me suis remis au footing et franchement, je m’y plais ! Au moins, j’élimine un peu avant l’été 🙂

    @Mélissa : bonne chance 😉

    @Identitools : essaie rien qu’une journée !

    @Olivier : t’inquiète, avec mon 80 %, j’arrive à bien profiter de ma famille. Aussi, je suis à la campagne donc je profite énormément de l’extérieur…

    @regedit : j’ai éliminé ça en mars 2009… Lorsque j’ai débuté l’aventure “Autour du Web” 😉

  5. Hum je n’arrive même plus à me souvenir de la dernière fois où j’ai été “privée” d’Internet plus de 24h, ça doit remonter déjà à plusieurs années je crois lors d’une installation foireuse de France Télécom et tous les tracas qui s’en sont suivis…

    Quand je pars en WE ou vacances, vérifier que l’hôtel, les parents, les amis, possèdent Internet (au moins Wifi) et ce en ligne et en confirmant par téléphone, est juste la première chose que je fais.
    Il m’est arrivé de quitter un hôtel au bout d’une nuit car accès Wifi hors de la chambre uniquement.

    Je ne me vois pas vivre sans Internet, je travaille dessus, je m’en sers pour mes loisirs, mes infos pratiques, me faire des amis, absolument tout en fait.

    Evidemment il m’arrive de sortir de chez moi (quand même :P) et de me balader, de faire des rencontres en “dur” et de profiter de la vraie vie mais ce n’est pas pour autant que j’ai envie de ne plus avoir de net pendant plus de 24h.

  6. C’est marrant, ça rejoint une discussion qu’on a eu ce weekend avec des amis.

    On s’imaginait prendre des vacances en mode retraite, loin de tout, et on se demandait ce qui nous manquerait le plus …

    Pour moi, la réponse fut Internet !

    Loisirs, infos pratique, boulot, … On peut tout faire avec Internet !

    Maintenant, ça ne veut pas dire, non plus, y rester connecté à longueur de journée. Avec ce beau soleil, ce serait dommage quand même !

  7. Bonjour,

    j’avoue je m’appelle Dominique et je suis un internaute intoxiqué je suis vraiment drogué du net je passe 15 heures par jour devant mon écran mais je travail je ne m’amuse aux jeux sur facebook.
    quand je part en vacances je m’arrange toujours pour trouver une connections j’ai une bonne carte wifi et une bonne antenne yagi qu fait des miracles

    A bientôt
    Dominique

  8. Excellent billet! Je me voyais un peu dans cette description de ce qui peut arriver à un drogué du net; sauf un petit excès “le suicide”. Je ne l’aime pas beaucoup! 😛

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici