Accueil Web 2.0 4 sites de compression d’images mis à l’épreuve

4 sites de compression d’images mis à l’épreuve

29
10

La rapidité d’affichage d’un site ou d’un blog s’effectue notamment par l’optimisation des images. Outre le fait de réduire les dimensions de l’image, vous pouvez réduire le poids de votre image par le biais de sites Internet. Certains suppriment simplement les informations inutiles comme les métadonnées, les indications de formats, etc, et d’autres en dégradant l’image pour la rendre plus pixelisée.
Pour vous aider à y voir plus clair je me suis lancé dans un petit test, que j’ai appelé le « Test Bellucci » (vous comprendrez plus bas), où 4 sites de compression d’images sont mis à l’épreuve

Mon « Test Bellucci » s’est déroulé comme ceci :

  • Une photo sexy de Monica Bellucci (oui, autant prendre plaisir à faire le test 😉 )
  • Un format au hasard de 1000 x 750
  • Un poids de départ de 151.2 ko

Voici la bellissima :

Pour chaque site, l’image affichée est celle compressée. Cliquez dessus pour l’agrandir et voir la différence avec l’original.

1. JPEG Compress

JPEG Compress a un seul but : compresser une image en .jpg ou . jpeg. Il n’accepte pas la compression par lot.
Résultat du test Bellucci : 66.6 ko

2. PunyPNG

PunyPNG compresse différents formats : PNG, JPG, GIF, GIF animés et accepte la compression par lot.
Résultat du test Bellucci : 130 ko

3. Smush.it

Smush.it est le petit plus de Yahoo! Il compresse du JPG, du GIF et du PNG et accepte la compression par lot. Il permet aussi de compresser une image à partir d’une adresse Internet.
Résultat du test Bellucci : 130 ko

4. Online Image Optimizer

Idem que ses confrères, les formats classiques sont pris en charge : JPG, GIF et PNG. Il n’accepte pas la compression par lot mais autorise celle à partir d’une adresse Internet. A la différence des autres, vous pouvez choisir votre taux de compression : de -3 à -86%.
Résultat du test Bellucci : de 145 à 20.1 ko

Pour ma part, j’ai pris l’habitude de tout le temps redimensionner mes images en 500 pixels de largeur. Ensuite, directions le site PunyPng (depuis que je l’ai découvert en août 2009, il me suit partout) et le tout se retrouve compressé par le plugin WP Smush.it, si possibilité. Ça peut paraître bizarre cette façon de travailler mais je me suis toujours dit que ce qui pesait le plus à l’ouverture d’une page était les images, donc…

Et vous, prenez-vous du temps pour compresser vos images ? Quel plugin avez-vous installé pour faire le travail à votre place ?

10 Commentaires

  1. Idem que les deux L, Lionel et Ludo, je passe toujours par Photoshop.
    – Redimensionnement
    – Réglages des niveaux
    – contours
    – Compression à l’enregistrement

  2. Bah merde, j’ai l’impression d’être le seul à ne pas utiliser Photoshop dans la salle…………………. Ah non, Xapur, bienvenue au club, j’utilise aussi Photofiltre 😉

  3. Pour ma part combo GIMP + smush.it

    Il faut aussi prendre en compte que certains service comme smush.it ou PunyPNG sont réalisé selon l’idée de compresser tout en préservant la qualité de l’image.

    JPEG Compress ou Online Image Optimizer s’occupe surtout de gagner des kio en enlevant des informations …

    C’est pour ça que d’abord je baisse la qualité de l’image jusqu’à un point « limite » (appréciation personnelle) grâce à GIMP et sa fonction de preview en fonction de la qualité d’enregistrement choisie.

    Ensuite j’enlève les informations « inutiles » avec smush.it tout en conservant la même qualité visuelle mais gagnant la plupart du temps au moins 5 à 10 %.

Répondre à regedit Annuler la réponse

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici